facebooktwitterflickren


Véronique Ducharme, 2012/08/14  03:46:56, 2012.  Avec l’aimable autorisation de l’artiste

VÉRONIQUE DUCHARME
Québec, Canada

Les animaux peuvent-ils prendre des photos d’eux-mêmes ? C’est apparemment la question que pose Véronique Ducharme dans son œuvre Encounters (2012-2013). Ici, l’artiste adopte un procédé similaire à celui d’Eadweard Muybridge lorsqu’il a utilisé l’appareil photo pour prouver que les quatre pieds d’un cheval au galop perdaient simultanément le contact avec le sol. À la différence de Muybridge, qui a attaché un fil aux appareils pour créer chaque cliché, Ducharme se sert d’un appareil photo utilisé pour la chasse et qui se déclenche lorsqu’il détecte un mouvement ou de la chaleur. On pourrait dire qu’il s’agit là d’un type de photographie animalière où les sujets produisent des images fantomatiques semblant issues d’un autre monde dépourvu de présence humaine.

Véronique Ducharme est née en 1983 à Montréal, où elle vit et travaille toujours. Elle est titulaire d’une maîtrise ès arts du London College of Communication à Londres (2010) et d’un baccalauréat en arts visuels, avec spécialisation en photographie, de l’Université Concordia à Montréal (2007). Elle a également remporté le Prix Gabor Szilasi de l’Université Concordia en 2007. Ses œuvres ont été exposées à l’A.I.R. Gallery à New York (2013); au Fotografiska Museet à Stockholm (2012); à la Galerie Les Territoires (2011-2012), au Musée McCord (2008), à la Galerie FOFA (2007) et à La Centrale Galerie Powerhouse (2007), à Montréal; ainsi qu’au London College of Communication (2010). Son travail a été reproduit dans l’ouvrage collectif Carte Blanche, publié par la Magenta Foundation de Toronto en 2006.

www.veroniqueducharme.com

GALERIE B-312
372, rue Sainte-Catherine Ouest | espace 403 | 514.874.9423
7 sept. – 5 oct. | mardi au samedi 12 h à 17 h
Vernissage samedi 7 sept. à 15 h 30 (en présence de l’artiste)